Avril 2017. Les Chartae Burgundiae Medii Aevi deviennent Corpus Burgundiae Medii Aevi !

Créé en 2004, le programme des CBMA propose une plate-forme documentaire et une base de données dédiées à la documentation diplomatique bourguignonne. Elles sont composées actuellement de près de 29 000 chartes et plus de 30 manuscrits de eartulaires originaux à feuilleter, et continuent à être enrichies.

En élargissant sa portée à d’autres types documentaires, les CBMA entendent réunir aussi un corpus structuré et hétérogène de textes médiévaux. Un premier sous-corpus de textes hagiographiques est en cours de préparation et sera progressivement mis en ligne.

L’ensemble de la documentation est librement accessible, interrogeable  et téléchargeable sous différents formats électroniques.

Le programme vise ainsi à constituer un terrain expérimental pour de nouvelles méthodes de recherche pour mieux connaître la société médiévale, en faisant toute la place aux études de sémantique structurelle, aux approches statistiques et spatiales, ainsi qu’aux implications cognitives de la littératie, en tant que technologie graphique et visuelle. Il conduit une réflexion épistémologique sur les transformations dans la pratique de la recherche induites par la numérisation massive de textes médiévaux et par l’usage du support électronique dans la reproduction des documents et manuscrits originaux (Présentation visuelle du projet).

 

 

Pour vous tenir au courant des mises à jour de la base de données, vous pouvez vous abonner à la liste de diffusion, ou nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

 

Comment citer le projet CBMA :

Projet CBMA - Corpus Burgundiae Medii Aevi. Site du projet Corpus de la Bourgogne du Moyen Âge, [En ligne]. http://www.cbma-project.eu (consulté le JJ/MM/AAAA).

Comment citer une ressource mise à disposition par le projet CBMA :

« Titre de la ressource », in Projet CBMA - Corpus Burgundiae Medii Aevi. [Ressource en ligne]. Adresse URL de la ressource (consulté le JJ/MM/AAAA).