Produits par centaines de milliers au Moyen Âge, les chartes sont probablement les sources les plus mobilisées par la tradition historiographique. Elles ont été souvent édités et font partie des premiers documents médiévaux à avoir été soumis à des traitements informatiques. S’insérant dans ce contexte, le projet des CBMA numérise, enregistre et exploite la prolifique documentation diplomatique bourguignonne, produite notamment par les abbayes de Cluny ou de Cîteaux.

Le programme conduit également une réflexion épistémologique sur les transformations dans la pratique de la recherche, induites par la numérisation massive de textes médiévaux et par l’usage du support électronique dans la reproduction des documents et manuscrits originaux. Des expériences nouvelles sont menées pour mieux connaître la société médiévale, pour la connaître autrement, en faisant toute la place aux études de sémantique structurelle, aux approches statistiques et spatiales, ainsi qu’aux implications cognitives de la littératie, en tant que technologie graphique et visuelle.


Le projet de recherche des CBMA (Chartae Burgundiae Medii Aevi - Chartes de la Bourgogne du Moyen Âge) promeut et coordonne l’étude de la documentation diplomatique médiévale de la Bourgogne. Il met ses résultats à disposition via une plate-forme documentaire et une base de données d’actes diplomatiques librement accessibles sur Internet sous différents formats électroniques. Ce corpus de 15000 chartes bourguignonnes médiévales est interrogeable avec le logiciel Philologic () et constitue un terrain expérimental pour de nouvelles méthodes de recherche. 

Ce programme a reçu depuis ses débuts en 2004 les soutiens de l’ACI, de l'ANR, de la Région Bourgogne et de Université de Bourgogne. Il est lié aux programmes ANR CHARCIS (Chartes cisterciennes du XIIe siècle, Programme Corpus 2013-2015), ANR OMNIA (Outils et Méthodes Numériques pour l’Interrogation et l’Analyse des textes médiolatins, Programme blanc 2008-2013), ANR ESPACHAR (Les espaces de la charte, Programme thématique ANR-CORPUS 2007-2011), ACI "Chartes et pouvoir au Moyen Âge" (2004-2007) et GDR Diplomatique (Groupement de recherches dédié à la diplomatique médiévale).

Il a été accueilli au sein du TGE Adonis et il est aujourd'hui hébergé par Huma-Num.

L'équipe CBMA est composée d'Eliana Magnani (responsable), Marie-José Gasse-Grandjean, Nicolas Perreaux et Coraline Rey, et bénéficie de l'appui d'un réseau de collaborateurs.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et liens utiles.